Parcours Chiny-Chassepierre

Parcours Chiny - Chassepierre 25 KM (5 H), OUVERT TOUTE L’ANNÉE SELON LES CONDITIONS DE L’ARRÊTÉ EN VIGUEUR

S’il est fait d’une traite, ce parcours est assez sportif par sa longueur. Pour une pratique récréative, en famille, on peut le concevoir en deux tronçons, Chiny – Lacuisine (9 km), Lacuisine – Chassepierre (16 km). Embarquement au plan d’eau de Chiny, en amont du pont Saint-Nicolas, aire de « la plage de Chiny » en rive droite, et aire de « la Côte du Liry » en rive gauche (parking aisé et zone de manœuvre). Naviguer quelques minutes sur le plan d’eau est recommandé pour se familiariser avec les manœuvres de base et les réactions de son embarcation. Du courant sur le plan d’eau indique un niveau d’eau élevé et devra se traduire par une prudence accrue lors de la descente. 

En aval du pont, un premier barrage, aisément sautable, se franchit sur la gauche (« passe » non aménagée, quelquefois indiquée par un piquet en bois). Sur les barrages, le passager avant est souvent mouillé : prudence avec de jeunes enfants pour ce premier contact avec l’eau froide. Pour rappel : ne pas s’engager dans le bief du moulin Cambier (à droite). En aval de ce passage, la rivière prend directement son rythme ; quelques grosses pierres sont à négocier, selon le niveau d’eau, pour le plaisir de diriger son canoë-kayak. La rivière effectue un large méandre qui contourne la colline du village de Chiny et amène rapidement à un second barrage, sans passe : les pratiquants expérimentés pourront le franchir en choisissant précisément leur passage. On peut aussi simplement le contourner en s’engageant dans le petit bras à gauche si le niveau d’eau le permet (branches basses).  

Après 4 km, aire de l’embarcadère de Chiny en rive gauche, juste après une passerelle (manœuvre, peu de parking). La Semois continue ensuite sa route dans la forêt, jusqu’au plan d’eau de Lacuisine, dont l’approche s’annonce par un net ralentissement du courant à 4 km de l’aire précédente. Un promontoire rocheux en rive gauche est souvent le site des exploits des jeunes du village qui y sautent dans la rivière de plusieurs mètres de haut. A quelques centaines de mètres après ce promontoire, aire Le Hât en rive gauche (peu d’accès), puis, au niveau du plan d’eau, aire de La Rochette le long d’une belle vaste prairie en rive droite (les Jardins de la Goutelle, plaine de jeux, manœuvre et parking malaisés en saison du fait des nombreuses camionnettes et remorques de loueurs).

Du plan d’eau de Lacuisine, la descente se poursuit en franchissant tout d’abord le barrage de Lacuisine par une large passe aménagée à peu près au milieu du barrage (il peut être utile d’avertir le passager avant : douche garantie). La rivière serpente désormais dans des campagnes ouvertes, jusqu’à Florenville, dont l’église dressée sur la cuesta domine la vallée. Pour visiter Florenville, s’arrêter au débarcadère du camping communal (rive gauche, parking aisé, manœuvre), ou mieux, au débarcadère de « la Rosière », encore en rive gauche (panneau indicateur pour l’accès au centre de Florenville). 

Tournant le dos à Florenville, la Semois remonte vers le nord jusqu’au village de Martué (1 km) où les traces d’un ancien barrage obligent à choisir soigneusement son passage entre plusieurs ilots, souvent encombrés par des embâcles. Par niveau d’eau élevé, attention au risque de drossage juste après le passage du barrage. Peu après, la Semois replonge dans la forêt pendant près de 10 kilomètres, pour une série de méandres où il est facile de perdre le sens de l’orientation (emporter une petite boussole n’est peut-être pas une mauvaise idée…) Dans cette partie du parcours, selon le niveau d’eau, des rochers peuvent par endroit rendre la navigation plus amusante encore ; les éviter devient un petit défi, voire un excellent exercice technique. 

Au sortir de la forêt, un dernier grand méandre s’étale entre les prairies qui bordent le joli village de Chassepierre. Immédiatement après le pont de Chassepierre, aire « Les Cabrettes » en rive gauche sur une grande prairie (parking et manœuvre aisés).  (Source : Kayak.environnement.wallonie.be)

 

KAYAK , CHINY, RANDONNEES, CHASSEPIERRE

Infos kayak

Chiny-kayak

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.